3 déc. 2018

La minute sérievore - Au service de la France


Après avoir attendu 3 ans après une première saison réussie, le scénariste d'OSS 117 rempile avec cette nouvelle saison d'Au service de la France. Format court et bien cadencé, on a adoré cette incursion dans la France des Trente glorieuses sur fond d'espionnage à travers cette comédie qui sent bon la France et le formica. 

Nos 3 héros autoproclamés meilleurs agents secrets du monde, Moulinier, Jacquard et Calot, campent au sein des services secrets français dans une France secouée par le début de la décolonisation, la naissance du FLN et les prémices de la guerre d'Algérie. Il y est aussi question de la déconfiture de la Baie des Cochons, des débuts de la guerre froide. Nos pieds nickelés sont méchants, chauvins (racistes ?), arrogants, radins, fainéants, magouilleurs, misogynes, paranoïaques et bien crétins. On les déteste avec délice, la France est bien gardée ! Les seconds rôles ne sont pas piqués des vers non plus (le jeune et fringant agent Merleaux, le doux Moïse, Nathalie la femme qui s'émancipe, l'intraitable  Colonel Mercaillon, sa femme infidèle et sa fille rebelle ou encore le prêtre protecteur).

On voyage un peu (Cuba, Moscou, Alger....) mais c'est surtout une vie de bureau étriquée, très petit fonctionnaire-gratte papier qui est dépeinte et c'est franchement tordant ("mais il est 6 heures moins vingt vous êtes toujours au bureau ?"). Hilarant aussi le fameux signal du "y'a pot" quasi quotidien, qui n'est pas sans nous rappeler l'ambiance Madmen (faut-il en déduire qu'en période de plein emploi on picolait sec au bureau ? ) tout comme l'émancipation de la femme qui occupe une place importante dans la saison 2, le tout sur fond de petits drames personnels, amourettes, divorce et homosexualité. 

Bientôt une saison 3 qui nous plongerait dans les années 70 ? Ah si seulement, on va en parler au Père Noël !  







Retrouvez le trailer de la saison 1, et de la saison  2

Au service de la France, 2 saisons à voir en replay sur Arte, à découvrir aussi sur Netflix. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire