2 août 2017

Envie d'onigiri ?


Konichiwa ! Aujourd'hui (il y avait longtemps n'est ce pas :) ) on va parler cuisine, et c'est
Rosana (souvenez-vous,  La Beauté des copines # 15) qui nous livre la recette des onigiris qu'elle prépare pour Mr Kakigori, une bonne petite adresse barcelonaise cachée dans l'agréable quartier de Gracia, loin des hordes de touristes. Chez Mr Kakigori on revisite aussi les délicieux dorayakis dont on vous parlait déjà ici. 
 

Mais parlons plutôt onigiris  : il ne s'agit pas d'un plat japonais à proprement parler, il s'agit plutôt d'un en-cas traditionnel hyper populaire que l'on peut préparer chez soi mais aussi acheter à toute heure dans tout bon konbini ou seven eleven à chaque coin de rue au Japon. C'est bon, pratique, pas cher et raffiné (tout l'esprit du Japon en un triangle somme toute). Pour préparer ces fameux onigiris, commencez donc pas préparer du riz japonais. La recette est inévitablement sur le paquet, et la meilleure façon de le préparer reste la cuisson au rice-cooker adoptée depuis longtemps à la maison. N'oubliez pas de bien laver le riz de façon à ce que l'amidon soit en partie éliminé (plusieurs lavages à l'eau froide suffisent). Ensuite c'est une mesure et demi d'eau salée) par mesure de riz et hop. Une fois la cuisson terminée, laissez refroidir un bon quart d'heure.

Assaisonnez ensuite avec du vinaigre japonais (goûtez), rajoutez un peu de ce mélange de furikake séché que vous trouverez dans les épiceries de la rue Saint Anne pour les parisiens, ou online chez Japan Center (tout le monde n'a pas la chance de pouvoir ramener quelques sachets de furikake dans sa valise de retour du Japon) :


Ensuite, disposez une feuille de nori (algue séchée), et si vous disposez d'un moule à onigiri, c'est le moment de le dégainer, sinon un bon tour de main fera aussi l'affaire :





Déposez ensuite une petite quantité de riz bien tassée :


Et agrémentez avec votre garnition au choix, à adapter selon vos goûts et l'état de vos placards : pour les puristes, un peu d'umeboshi (prune séchée salée, les japonais adorent, nous on est moins sûrs), de poisson grillé, thon en boîte, omelette ou saumon fumé, rajoutez un peu de mayo, de sauce de soja, de vinaigre et de wasabi :



Retirez votre moule à onigiri :


Humidifiez bien vos doigts et emballez le tout avec votre feuille de nori :


Bien souvent, les japonais ne prévoient qu'une languette de nori (voir toute première photo), afin de faciliter la prise en main pour manger.


Emballé c'est pesé, votre onigiri est prêt.

Et si vous avez envie d'aller plus loin, voici un petit tutoriel nippon qui vous montrera tout avec la touche Kawai en plus. Et maintenant,  à vous d'improviser vos propres onigiris et ce sera la fin du jambon beurre à tout jamais !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire