3 juin 2019

La minute sérievore - Room 104



On a longtemps fabulé alors que nous louions régulièrement notre appartement - le pitch : un décor inchangé, des tranches de vie qui s'y relaient sans que rien ne les lient. Du couple homo en mal d'enfant à la mère de famille paca venue s'encanailler, du maître de taï chi japonais à la nymphomaniaque israélienne, de l'acteur canadien en devenir aux routardes australiennes cracra et fêtardes, de la call girl thaïlandaise au couple illégitime paranoïaque, des parents mormons venus accompagner leur fils virtuose en tournée au bellâtre médiatisé, de la femme indienne en quête d'émancipation à la mama italienne toquée d'hygiène, la liste est longue. Dieu merci nous n'étions pas là pour voir ce qui se passait entre nos quatre murs mais l'imagination n'a jamais failli. 

Les Duplass Brothers se sont emparés de l'idée : une chambre de motel, la 104 of course - symbole de l'Amérique profonde, de solitude, d'anonymat, de parenthèse - la même, toujours. A chaque épisode : une intrigue, un casting, un registre et un suspens renouvelés, un  huis clos pesant allant du thriller au surnaturel, du drame à la comédie. 


La tension est à chaque fois au rendez-vous et l'on ne sait où cette nouvelle incursion dans la chambre 104 nous mènera : 

à la rencontre de la rescapée d'un crash d'avion qui a rendez-vous avec son destin, de deux catcheuses énervées, d'une baby sitter qui a fort à faire avec l'incarnation du diable, de deux jeunes mormons plein de doutes, d'un terroriste idéaliste hésitant, d'un livreur de pizza pris en otage par un drôle de couple, d'une soirée entre potes dont l'un est bel et bien mort....






Inquiétante et inclassable, cette série en deux saisons démarrée sur HBO en 2017 nous a bien scotchés. On adore cette idée qui fait écho à l'expression anglo saxonne : "ce qui s'est passé dans la chambre 104 reste dans la chambre 104", le casting et le scénario à chaque fois renouvelés dans un même espace. La saison 2 affiche un casting prometteur (une réalisation avec un budget plus alléchant) alors nous, la room 104, on y retourne illico !



Et sinon vous, vous regardez quoi en ce moment ? (ne nous dites surtout pas que depuis la fin de GOT vous êtes comme une brebis égarée car on est tiraillées à Sunday Morning entre une inconditionnelle et une allergique chronique - oui ça existe !)


(Photos : HBO, Allociné)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire