30 avr. 2019

On mange quoi ce soir # 9



On mange quoi ce soir ? Aujourd'hui c'est Vincent qui nous livre une recette pour le moins surprenante. Toujours à l'affût de la nouveauté, prêt à prendre des risques, l'ami designer - ami de la famille que l'on surnomme (avec tendresse, ne vous méprenez pas) l'élément perturbateur - raconte :
"J'ai testé les pâtes aux cailloux".


"La petite histoire raconte que la femme de cette famille pauvre des îles Lipari envoya son pêcheur de mari trouver de quoi préparer à manger. Il s'en revint avec des galets trouvés sur la plage, recouverts d'algues, le temps étant trop mauvais pour partir en mer."

Pas terrible comme prise, mais la douce épouse s'en accommoda car les douces épouses trouvent toujours à s'accommoder de tout, c'est bien connu.


"N'ayant pas de galets de mers sous la main, j'ai préparé ces spaghettis aux cailloux avec des galets de rivière raconte Vincent. Bien entendu il ne faut surtout pas les laver, c'est l'essence même de la magie de cette recette qui va révéler un goût minéral vraiment très intéressant.  Commencez par faire cuire vos spaghettis (al dente surtout !) avec les galets, et à part mijotez une petite préparation à base d'huile d'olive, de piment hâché frais si possible, d'aïl, de persil frais + sel et poivre (le persil s'incorpore plutôt à la fin). Si l'on veut pousser l'expérience, on fait cuire les pastas à l'eau de mer."

On serait allé dîner chez lui, on aurait pu croire au règlement de comptes, mais il n'en est rien. Philippe Starck en parlait aussi dans le magazine du Monde - ça nous avait intrigué - le Caffè Stern aurait aussi osé proposer ce plat dans sa très sophistiquée carte. La recette de Philou Starck (photo ci-dessus) ajoute en fin de préparation une pomme de terre cuite à l'eau et du pain sec émietté, ainsi que quelques algues. Perso, on rajouterait bien du parmesan histoire d'embourgeoiser un peu la recette (on assume car le parmesan c'est vraiment très très bon, surtout quand c'est notre ami Bertrand qui nous le ramène d'Italie !)

"Les plats du pauvres sont souvent les meilleurs : c'est comme ça que sont nées de formidables recettes, de pâtes bien sûr, mais aussi la pizza dans le port de Naples, ou encore la paella, avec les moyens du bord, un peu de créativité et d'amour".

Vincent a tout bon. Minimaliste et efficace.

C'est pas tout ça mais il nous faudra trouver des galets en bord de mer si on veut essayer nous aussi. Avec tous ces ponts du joli mois de mai, certains d'entre vous auront peut-être cette chance ?

Et sinon, on mange quoi ce soir chez vous ?


(Photo : Juergen Teller, Julie Balagué)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire