26 août 2014

Cactus Parc de Barcelone

Barcelona (cliquez pour lire en musique lalala )


Hola amigos. Avant toute chose il faut que vos sachiez qu'au sein de SUNDAY MORNING se cache une grande amoureuse de l'Espagne. La recette du gazpacho aurait pu vous mettre la puce à l'oreille, et, préparez vous, vous saurez très bientôt comment réaliser une paella gouteuse comme celle d'une vraie mère de famille espagnole. D'ici là, plutôt que de vous rebattre les oreilles avec des histoires de playas, de tapas et de fiestas endiablées au soleil (les options touristiques ne manquent pas non plus), parlons plutôt d'un endroit particulièrement méconnu qu'on adore que nous vous invitons à aller visiter si vous allez à Barcelone, et las justement de playas, de tapas et de fiestas, cherchez un balade hors des sentiers battus : le parc des cactus ! (Jardins Mossen costa i Llobera)
Pour vous y rendre, il vous faudra tout d'abord mettre le cap sur le quartier de Poble Sec, jadis antre des théâtres et cabarets de Barcelone (pour la petite histoire, le Molino, rebaptisé à l'époque "Le Petit Moulin Rouge" cartonnait car on pouvait y voir nombre de spectacles ayant été censurés partout ailleurs en Europe, autant vous dire que ce quartier a sacrément vibré en son temps). Cherchez comme point de repère le métro Parallel et la Sala Apolo au 113 Nou de la Rambla (ancien théâtre itou, désormais boîte branchée, bel endroit). Si les locaux ne sauront probablement pas vous guider vers le confidentiel parc des cactus, ils connaîtront à coup sûr la Sala Apolo, ces incorrigibles fêtards.

Ensuite ascension vers le quartier de Monjuic* ; c'est pas compliqué, ça commence à grimper, longez la Sala Apolo et laissez l'avenue Parallel, le quartier du Raval derrière vous. Pour les plus fainéants (toujours plus nombreux, le tourisme ça fatigue) prenez le téléphérique, émotion assurée ! Vous serez suspendus à 70 m d'altitude entre ciel et mer. Rassurez vous si le téléphérique a été construit en 1929 pour l'expo universelle, il n'en est pas moins fiable, aucune mort tragique de touriste ne nous a été rapportée. (départ depuis la tour San Sébastian dans le quartier de la plage de Barcelonette). Une fois arrivés tout là haut, cherchez le magnifique Hotel Miramar (sur l'avenue du même nom) niché dans un ancien Palais, voisin du Parc. La vue panoramique est bluffante, vous êtes en haut d'une colline qui surplombe le port, la ville au loin et les paquebots qui partent en croisière dans les îles.
Notre parc préféré rassemble des cactus on l'avait tous deviné, de tous les continents, qui bénéficient d'un micro climat (mer + altitude). Si on part du principe que pour arriver à son petit mètre 60 comme nous, un cactus prend son temps (30 ans en moyenne), vous imaginerez aisément que bon nombre des cactus de notre parc ne sont plus tout jeunes.  Le plus surprenant c'est que ce parc est non seulement assez unique en son genre, la vue est magnifique, la balade originale... mais il est pratiquement désert ! Une raison de plus de l'adorer comme nous (pardon je me répète, quand on parle de l'Espagne je m'emballe toujours, c'est ainsi), c'est une bouffée de calme loin des hordes de touriste des Ramblas pourtant toutes proches.




 

Pour les horaires c'est

A vos photos dignes d'un trek dans le désert de Chihuahua !


*Autres attractions à Montjuic : Fondation Miro (art moderne), Pueblo Espanyol (encore une relique de l'expo universelle de 1929, reconstitution en plein air des monuments espagnols, il y aura forcément quelques amateurs, c'est assez insolite aussi), Piscine Olympique, Theâtre Grec, Château de Montjuic, quelques terrasses accueillantes aussi.

(Photos Sunday Morning)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire