23 juin 2016

Allons dîner chez Ramona !

Nous ce soir on sera là ! Et si vous aviez manqué ce petit post plein d'enthousiasme, le revoilà, à noter sur votre to do list à l'occasion, une adresse à tester les yeux fermés. Ce soir il aura du soleil dans nos assiettes, olé ! 

Car si vous avez envie d'un plat roboratif, de soleil et de bonne humeur, nous avons la solution : au palmarès de nos adresses valeurs sûres à Paris, aujourd'hui c'est chez Ramona que nous vous emmenons. Sa spécialité : la paëlla.


Cet antre chaleureux est un repaire d'initiés, et pourtant quelques pointures de type Time out ou Télérama ne sont pas passés à côté de cette bonne adresse de quartier bien planquée dans une rue peu engageante du populaire quartier de Belleville .

C'est tout un univers hors du temps que l'on découvre en poussant la porte de cette épicerie (au rez de chaussée). L'accueil est toujours fort sympathique et sans chichi, c'est Cuca, la fille de Ramona - qui n'est jamais bien loin, souvent elle regarde la télé tranquilou sans prêter attention à l'agitation ambiante - qui fait tourner la boutique ouverte dans les années 60. Elle a son franc parler, on l'aime bien, on la connaît depuis plus d'une décennie maintenant. Vous croiserez aussi Bernardo le serveur sourd muet, et probablement des gens du quartier hauts en couleurs eux aussi qui viennent tailler le bout de gras ou acheter un casse croûte à l'arrache. On a aussi souvent remarqué comment mère et fille ne rechignaient pas à nourrir à l'œil quelques personnes en galère dans le quartier. Respect.



On découvre, outre la bonne odeur de la paëlla qui se prépare dans la micro cuisine attenante, une joyeuse accumulation bordélique où chaque objet au goût douteux semble avoir une histoire à raconter.


Passez à l'étage - l'escalier est un peu rude - et bon appétit messieurs dames en écoutant ce bon vieux Camaron de la Isla.


Si la rootitude n'est pas votre tasse de thé, passez vite votre chemin, car ici on se croirait dans un vieux rade au fin fond de l'Espagne. Pour les autres, une bonne soirée vous attend et l'odeur de graillou vous suivra jusque chez vous. Ah oui n'oublions pas de préciser que la paëlla est délicieuse. Cela dit le poulpe et les tapas ne sont pas en reste. 

Vous pourrez aussi vous mesurer à Ramona avec notre recette que vous maîtrisez sûrement déjà pas vrai ? Bonne journée et pensez à bien manger c'est important !

Tapas, 6 à 8 euros, plats 15 euros approx, paella 15 à 18 euros par personne
Bouteille de Sangre de Toro 18 euros
Tapa de tortilla et chupito de liqueur de pomme offerts
17 rue Ramponeau, PARIS 20, Métro Belleville
Réservation conseillée : 01 46 36 83 55

Aucun commentaire:

Publier un commentaire