14 juin 2018

A vos frigos, citoyens !




Nous vous avions parlé avec grand enthousiasme des frigos solidaires (ici), déjà bien implantés chez nos voisins teutons (également  en Angleterre, Espagne, mais aussi en Inde ou en Arabie Saoudite et aussi sur quelques campus).
Puis Florence avait salué l'inauguration du tout premier cousin parisien (). Depuis, l'apparition d'un nouveau frigo dans notre quartier (big up pour Le Brio, chaleureux bar-resto de quartier) nous a remis sur la piste. Il ne s'agit que du 3ème frigo à Paris, mais le projet a déjà fait des petits en province, on ne peut qu'y croire, de nombreuses cagnottes sont aussi en cours ici et là (bientôt un 4ème à Paris, des projets également à Tarbes, Dreux, Nantes, Brest, Poitiers, Metz...). L'initiative a vu le jour à la Cantine du 18 ème, porté à bout de bras par Dounia Mebtoul, en partenariat avec  Identités Mutuelle (aussi géniaux que tout mignons ces deux-là) :



et avec Hello asso, première plateforme de financement participatif dédié aux associations.

On reprend pour ceux qui n'auraient pas suivi. Un frigo solidaire est un dispositif de partage en libre service où chacun peut déposer et / ou prendre des denrées alimentaires selon ses besoins, qui fait d'une pierre deux coups : lutter contre le gaspillage alimentaire et surtout contribuer à la solidarité locale. Pour avoir vu le projet en action, l'espace public n'en devient que plus convivial, et cela crée un vrai lien social.

Le principe est simple : télécharger la brochure sur le site des frigos solidaires, signer une convention (engagement minimum 3 mois), lancer une cagnotte. Cela prendra le temps qu'il faudra, avec le soutien de l'association (elle même en lien avec d'autres associations), du partenaire ainsi que de toutes les bonnes âmes qui activeront leur propre réseau pour réunir 1000 euros. C'est ce que coûte un frigo solidaire (un frigo, un coffrage léger, robuste sur roulettes pour pouvoir le déplacer facilement, un habillage mettant en évidence la  charte et le logo de l'asso.). Ensuite comptez un mois pour la fabrication et la livraison. Ce sera au commerçant de prendre en charge l'entretien et les frais d'électricité. Une soirée d'inauguration réunira ensuite les gens du quartier, les clients de l'établissement, mais aussi journalistes et représentants de la mairie afin de sensibiliser tout le monde à l'arrivée de ce chouette dispositif.


On trouve quoi dans un frigo solidaire ? "Tout ce qui est consommable, et en bon état de conservation" (DLC non dépassée ou raisonnablement dépassée) nous explique t-on.  La liste des denrées partageables est précisée sur le frigo, les dates de préemption vérifiées. 

"Il y a les habitués - chômeurs, familles nombreuses, étudiants fauchés et pas mal de retraités aux petits moyens -  il y a aussi les gens de passage avec leur maison sur le dos que je devine en galère.  Parfois, les gens n'osent pas se servir. Dans ce cas sans trop rien dire, je leur prépare un petit sac que je leur donne avec un sourire. Les restes de plats cuisinés sont aussi les bienvenus. Des particuliers viennent remplir notre frigo mais nous avons aussi des commerçants du quartier qui viennent déposer leurs invendus. Un vrai échange", nous raconte avec enthousiasme l'équipe du Brio.


Le Brio pratique aussi le café suspendu, on ne saurait que les féliciter pour ces beaux élans de solidarité au quotidien qui ne semblent pas si compliqués à mettre en place.



Une autre originalité de ce projet (à bon entendeur...) : tout bon citoyen un peu convaincant peut démarcher lui-même un commerçant et lancer une cagnotte pour un nouveau frigo solidaire. En serez-vous ? On espère voir éclore de nouveaux frigos un peu partout. 

Retrouvez l' interview de Dounia Mebtoul, créatrice des Frigos solidaires.

Saluons d'autres projets qui comment à fleurir ici et là : une borne solidaire en gare de Bordeaux  ; les beaux succès de l'association le Carillon


hello@lesfrigossolidaires.com / www.lesfrigossolidaires.com
Le Brio / 216 rue Marcadet, Paris 18ème 


(Photos : Les Frigos solidaires, Sunday Morning)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire