6 sept. 2018

Un Tinto de Verano, por favor



Nous y sommes. Effroi. C'est la rentrée.

Vous faites quoi vous, pour prolonger un peu encore ces temps bénis d'été ? Vous allez bosser en tongs ? Vous troquez votre sac à main pour ce panier en osier chiné sur un marché ensoleillé ? Vous continuez à mettre de la crème solaire pour profiter de ce parfum de paradis perdu ? 

Chacun son truc.... Mais ce qui est clair, c'est qui dit été, dit on a chaud (si vous ne vous êtes pas trop mal débrouillés, du moins), qui a chaud a soif et donc.... apéro, forcément ! Vous vous souvenez de notre spécial cocktails ? On ne se refait pas et on vous invite à une petite révision pour vous aider à prolonger  ce rituel excellent pour le moral (sûrement un peu moins pour le reste mais qu'importe). 

De notre côté, on a sillonné l'Andalousie avec au rendez-vous, chaleur, convivialité, tavernes et terrasses accueillantes. Typique et sans chichi, il se boit comme du petit lait (vous voilà prévenus), nous vous présentons le fameux Tinto de Verano (ou rouge d'été), l'incontournable bebida andalouse.

Après avoir bien observé (et testé avec application), interrogé des professionnels avertis,  on vous livre la simplissime recette : 
 
Moitié vin rouge moitié fanta citron (limonade ou équivalent), quelques glaçons et une rondelle de citron ou d'orange, adelante

D'accord, ce n'est ni bien sophistiqué ni très bio tout ça, avec un bilan calorique pas bien terrible mais vous nous en direz des nouvelles, ce n'est pas pour rien que les andalous carburent allègrement au Tinto de Verano. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire