7 oct. 2014

Envie de soleil et d'exotisme ? Vite un bon Pad Thaï maison !

Il fait gris et on a  faim. Pas de panique, comme toujours on est là pour vous couver et vous donner des idées géniales.

Aujourd'hui on vous propose de manger un bon Pad Thaï, pour les chanceux qui ont eu la chance d'aller en Thaïlande, on vous dit "un bon pad thaï comme là bas" et pour les autres on vous dit tout simplement "préparez vous à vous régaler" (et à l'occasion, allez donc faire un tour en Thaïlande !)

Le Pad Thaï est LE plat populaire thaï par excellence. Si chez nous, on le retrouve à la carte de tous les bons restos thaïs qui se respectent, là bas c'est dans la rue qu'on le mange à toute heure, à la va vite attablés à côté du cuistot pour une somme dérisoire, assis sur des petits chaises en plastiques de gabarit dînette pour enfant. Plus sympa qu'un jambon beurre, en plus on peut suivre l'élaboration en direct grâce au concept de la cuisine bricolo ambulante. Jugez plutôt par vous même :



Photo : Pas de problème de bail à renouveler, on cuisine dans la rue

Notre recette est simple et hyper efficace (au fameux "chériiiie qu'est ce qu'on mange ?" "un pad thaï", et toc, ça bluffe grave !) avec un gros avantage : des ingrédients très accessibles (rien de trop pointu qui vous vaudrait une expédition dans le quartier asiatique de votre ville, en supposant qu'il y en ait un), et comme toujours avec les recettes populaires qu'on affectionne, on peut l'adapter à sa façon.

On vous brieffe pour 2 personnes, préparation rapide :
- Faites cuire 250 g de nouilles de riz dans de l'eau bouillante (5mn)
- Egouttez, rincez à l'eau froide
- A part, mélangez 2 c soupe de sauce de soja sucrée, le jus d'un citron vert (essentiel le citron vert !), 2 c soupe de nuoc mam
- Dans un wok faites chauffer 3 c à soupe d'huile d'arachide, saisissez 2 gousses d'ail émincées
- Ajoutez 20 g de crevettes crues décortiquées de préférence
(si vous le souhaitez vous pouvez également préparer votre Pad Thaï en rajoutant des petits morceaux de boeuf ou de poulet selon les moyens du bord)
- Faites dorer 2/ 3mn, remuez sans cesse
- Avec une cuiller en bois repoussez la mixture sur les rebords du wok, cassez 2 oeufs au centre, brouillez les (après 1mn cuisson à peu près), ajoutez un petit piment rouge ou plus si affinités (épépiné, hâché fin), mélangez le tout
- Ajoutez les nouilles, l'assaisonnement (sauce soja, citron...), laissez cuire 1 à 2 mn histoire de réchauffer les pâtes
- Ajoutez à la fin des pousses de soja, de la coriandre fraîche + un peu de gingembre hâchés grossièrement et des cacahouètes concassées saupoudrées sur le dessus.

Photo : Frais, fin, sain ! (comme nous quoi)

Servez vite, avec une petite bière locale type Chang, Singha, Tiger ou Leo - déjà tout un voyage avec ces étiquettes exotiques - et quelques rondelles de citron vert. Vous nous en direz des nouvelles.

Photo :  Invitez un dragon furieux, un éléphant ou un félin à votre table, effet garanti

Comme toujours, avant de vous laisser tout salivants, la petite histoire du Pad Thaï : après la seconde guerre mondiale, bing récession ici et là, on ne vous apprend rien, le gouvernement thaï lance une campagne pour promouvoir la production de pâtes de riz en distribuant la recette de votre nouveau plat vedette à travers tout le pays (le but étant de faire baisser la consommation de riz, c'est mathématique mais il faut être thaï pour comprendre : avec un kilo de riz on nourrit moins de personnes qu'avec un kilo de riz transformé en pâtes de riz, CQFD mangez des pâtes !) On se demande ce qu'aurait proposé le gouvernement français de l'époque, une potée auvergnate ou un coq au vin ? 

Allez c'est promis, la prochaine fois on parlera de ces fameuses brochettes thaïs, rendez vous ici même amis du SUNDAY MORNING. Sa Wad Dee !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire