16 déc. 2014

A Hambourg

Carte postale Dawanda
Journaliste éco, spécialisé dans le management et les ressources humaines, Eric Delon cumule les miles pour Le Parisien Magazine dont il signe très régulièrement les pages week-end. On l'a vu dans le Vercors (humour), en Croatie, à Malte, en Pologne ou en Espagne

Ce baroudeur nous livrera régulièrement ses bonnes adresses dans les grandes villes européennes qu'il visite. Eric est un épicurien, curieux de tout, fan de rock (comme nous !) on peut donc lui faire entièrement confiance et suivre ses bons plans à la lettre.

Il y a quelques semaines, il était à Hambourg, grande ville portuaire du nord de l'Allemagne qui rivalise de coolitude avec Berlin et pourrait bien souffler à la capitale allemande l'organisation des J.O. de 2024. Voici son carnet d'adresse. En route !

Premier contact
Photo Pixabay
A l’instar du Havre, de Rotterdam ou de Gdansk, la dimension portuaire (odeur, embruns, mouettes….) est omniprésente. La deuxième ville d’Allemagne (1,8 millions d’habitants) dont la moitié de la surface est occupée par des parcs, des bois ou de l’eau (canaux, lacs) permet de déambuler dans des quartiers aussi différents les uns que les autres, entre classicisme architectural et bohème chic.



La spécialité culinaire
Photo Wikipedia
Le Labskaus est un plat emblématique de la ville. Il s’agit d’une purée de pomme de terre et de betterave à laquelle est ajoutée de la viande de porc ou de bœuf réduite en bouillie et servie avec un filet de hareng mariné, un œuf sur le plat et des concombres.


Bullerei. Photo via Groovy Gap

Bonnes tables : Bullerei Deli Lagerstrasse 34b et Vienna ; Fettstrasse, 2.


Bon plan hébergement
25hours Hotel, photo via Contemporist
Ces bons plans sont un peu plus cher que prévu (on visait en-dessous de 100 €) mais pour un court séjour, ça vaut vraiment le coup.

25hours Hotel HafenCity (photo) - Uberseeallee, 5 - Chambre double à partir de 125 €

HenriHotel - Bugenhagenstrasse, 21 - Chambre double à partir de 118 €

Yoho - Moorkamp 5 - Chambre double à partir de 119 €



Hors des sentiers battus
Photo : Wiki Commons
Blankenese. Cet ancien village de pécheurs (« Blanke Ness «  signifie «sable blanc ») situé à quelques stations de métro (S-Bahn) du centre-ville possède un charme insolent avec ses villas huppées serrées les unes contre les autres, ses ruelles pittoresques et ses vues imprenables sur l’Elbe.


Le must... à fuir

Photo : Travel Sign Posts
Sankt Pauli. Cet ancien quartier de marins et d’activistes politiques (années 60/70) situé au milieu de l’immense artère Reeperbahn est devenu le supermarché du mauvais goût consumériste (cabarets, casinos, sex-shops,kebabs, strip-tease…) faussement sexy.


Le vrai must
Photo : hamburg.de
Le quartier de Sternschanze. Symbole de la protestation anti-système dans les années 70 et 80, ce quartier coloré et multiculturel, qui marquait, au milieu du 19ème siècle, la frontière avec le Danemark (!) est devenu le quartier bobo par excellence avec ses bars tendances, ses restaurants «cuisine du monde » et ses lieux culturels pointus. L’embourgeoisement (inévitable ?) n’a nullement dénaturé l’originalité du lieu.


Instagramer


Photo : wiki commons
Le Speicherstadt, la nuit. Construite à la charnière des XIXème et XXème siècles, la «ville des entrepôts » aligne des bâtiments néogothotiques en briques reposant sur des pilotis en chêne, au milieu de sublimes canaux. Cette atmosphère particulière est magnifiée le soir quand les lumières se reflètent sur l’eau.


Par ici, les enfants !
Le musée miniatureLes habitants d’Hambourg considèrent ce musée, un ancien entrepôt situé près du port (4000 m2), comme l’une des 7 merveilles de la ville. Une gigantesque installation de trains miniatures (700 au total) se déploie dans un décor montagneux et urbain plus vrai que nature (3500 maisons et ponts, 250 000 arbres,…). A côté un aéroport (miniature) propose d’étonnants mouvements au sol, décollages et atterrissages d’avions
Kehrwieder 4. entrée : 12 euros


Boutique souvenir

Photo : Stilwerk
Les habitants de Hambourg adorent le design. Installé dans une ancienne malterie (bâtiment classé du 17ème siècle), le concept store Stilwerk est une caverne d’Ali Baba qui propose, notamment, de ravissantes lampes et cafetières vintage.

  
Un grand merci Eric ! 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire