18 juin 2015

L'école de Tilda


Avez-vous lu cet article ? Il raconte comment l'actrice Tilda Swinton, ne trouvant pas de lycée dans le même esprit que l'école Steiner où ses jumeaux étaient scolarisés jusqu'à l'âge de 14 ans, a décidé de créer sa propre institution. Rassurez-vous, elle s'est entourée de gens compétents et excentriques comme elle (le directeur a même été brièvement roadie pour les Sex Pistols !). Cet enseignement très libre et très pratique fait plutôt rêver (compter 7500 pounds annuels).

Drumduan Upper School se trouve dans le nord de l'Ecosse, loin des distractions de la ville. On peut faire de longues marches sur le sable, observer des dauphins et des phoques, bref, quand on aime la nature ça doit ressembler au paradis. Humide et froid, sans doute un peu.

- A Drumduan, pas de système de notation. Donc pas de compétition.

- Les élèves commencent la journée en pratiquant le chant, tous ensemble. L'article raconte comment la chorale a ému aux larmes des inspecteurs de l'Académie venus évaluer l'école (verdict : les élèves ont vraiment envie d'être là. Peut-on en dire autant de ceux d'un lycée lambda ?).

- Deux fois par semaine, les élèves d'une classe préparent le déjeuner des autres classes.

- Les élèves approfondissent un sujet pendant trois semaines, et font un compte-rendu écrit à la main, dans un journal. C'est l'équivalent de leur bulletin scolaire, la seule forme d'évaluation connue dans l'école.


- Une heure et demi par jour sont consacrées à des travaux pratiques : construction d'un canoë, fabrication d'un couteau, apprentissage du tai chi, jardinage, poterie. Ça a l'air sympa et cool, mais construire un canoë exige que l'on maîtrise les calculs mathématiques et que l'on connaisse les propriétés physiques des matériaux. La physique serait certainement mieux passée, avec un tel objectif !

- Une après-midi par semaine, les élèves partent en sortie faire du snowboard ou de la voile.

- Les ordinateurs ne sont pas bannis, ils servent à faire des recherches et à présenter les ouvrages en Power Point (utile pour la future vie de bureau).



- Bref, une école où les élèves apprennent des choses concrètes, sont à l'aise dans la nature et dans leur corps, où l'on insiste sur l'enseignement des arts, et où l'on récompense le courage et la volonté, c'est le formidable, non ?

Reste à savoir si ces élèves parviendront à intégrer une école supérieure ou université. L'article semble assez optimiste sur ce point, rappelant que d'anciens de l'Acorn School, au système assez similaire à celui de Drumduan, ont été accueillis à bras ouverts dans les Universités de Bath, Exeter, Manchester et Bristol.

Et vous, avez-vous fréquenté des écoles différentes ? Connaissez-vous des gens qui y sont allés ? Racontez-nous !


(Photos de haut en bas : Fiber Farm, Drumduan).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire