28 déc. 2015

Sylvie a arrêté de fumer !


Photo

Nous revoilou après un petit break de Noël. Promis juré on ne va pas casser l'ambiance avec les sacro saintes bonnes résolutions à envisager pour l'année à venir. Mais le témoignage qui suit vaut largement la peine d'être partagé car à la clé, une belle victoire que pas mal d'entre vous aimeraient probablement aussi afficher à leur palmarès : notre amie Sylvie a arrêté de fumer ! 
Avec Sylvie c'était souvent café en terrasse (gla gla) pour pouvoir assouvir le petit rituel clope. Pas loin d'un paquet par jour depuis pas mal d'années, Sylvie était ce qu'on appelle une sacrée fumeuse. Dans les gênes, dans la gestuelle, et tout le tralala. Le déclic a été progressif, petit à petit Sylvie a mis du bio dans sa vie (souvenez vous, La Beauté des copines), et s'est découvert une véritable passion pour le yoga au point d'entamer une reconversion de yogi professionnel (on vous parlera sûrement bientôt de ses cours !). Du coup, ce vieil ami devenu ennuyeux qu'était le tabac n'avait plus trop sa place... de plus, fatigue et toux étaient souvent au rendez vous. C'est une amie qui l'a orientée vers l'hypnose. Sylvie avait déjà essayé d'arrêter sans aide et sans grand succès. On vient de la voir sevrée (presque 4 mois sans tabac !) et détendue.

Elle raconte :

"Evidemment j'avais peur de mal vivre la transition, d'être énervée et de grossir.  J'avais pris rendez vous à 9h du mat' au Lilas, pas la porte à côté, deux mois plus tôt. Les conditions étaient non négociables : arriver à l'heure sans avoir fumé et me délester d'un gros chèque (c'est un budget mais combien ai je déjà dépensé en tabac dans ma vie ?). Ca a duré 4 heures. J'ai  fait part de mes peurs à la thérapeute, elle m' a appris à respirer différemment (en cohérence avec mon rythme cardiaque m'a t-elle expliqué). L'état d'hypnose ne m'était pas totalement étranger car je fais du yoga et j'ai retrouvé certaines sensations familières : imaginez l'état de relaxation dans lequel vous vous trouvez juste avant de basculer dans le sommeil, quand vous commencez à perdre le fil de vos pensées. J'ai continué à entendre très clairement ce que disait la thérapeute, elle énumérait les peurs que je lui avais confiées, elle m'encourageait dans ma démarche. J'ai aussi eu droit à une petite session d'EFT (Emotional Freedom Technique), une technique que je ne connaissais pas le moins du monde et qui consiste à stimuler par tapotements des points très précis situés sur des méridiens d'acupunctures tels qu'ils ont été identifiés par la médecine chinoise afin de libérer souffrances et émotions. Cartésienne et dubitative, je me suis laissée faire... Je sais juste que le temps a été comme suspendu, et qu'après ça je suis rentrée chez moi crevée, avec la recommandation de dormir, de boire beaucoup et de me tamponner la langue avec du citron. Etrange mais je l'ai fait.

Il paraît que le sevrage dure 21 jours et qu'après c'est gagné. Je reconnais que cela n'a pas été de la tarte, que j'ai eu des moments de fatigue et d'angoisse (j'évitais d'aller à des soirées, refusais des dîners de peur de craquer en présence de fumeurs ou un verre à la main) mais hé, c'est fini ! Ma peau est moins sèche, je tousse moins, je sens que j'ai davantage d'énergie. Je n'ai pas encore retrouvé un goût et un odorat tout neufs, il paraît que c'est pour bientôt !

Cette expérience a été incroyable car en une seule séance,  les curseurs ont bougé. Non sans mal, mais je n'arrive plus à me visualiser en train de fumer, le tabac n'a plus sa place dans ma vie, plus d'envie, c'est génial. Un truc que j'ai remarqué, c'est que quand je fumais, je me ruais sur la cigarette quand il y avait une contrariété à surmonter, ou qu'il fallait que je prenne sur moi. Maintenant, je prends moins sur moi voilà tout, je fais moins de concessions, je m'écoute davantage. Et ma foi je ne m'en porte pas plus mal et je suis super fière de moi !"

Bravo Sylvie ! N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus, on sera ravies de vous aider à passer le cap. En attendant, bonne journée et de l'air frais si possible !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire