30 janv. 2017

La minute sérievore - Westworld


Bonjour à tous. Aujourd'hui on rempile et on parle séries (tiens donc). En ce moment, sur les conseils d'un collègue sérievore avisé, on regarde Westworld (une série US de 2016, HBO).


Westworld est un parc d'attraction à la vocation bien particulière : il permet à ses très fortunés "invités" (pour la bagatelle de 40.000 dollars la journée) d'assouvir leur fantasmes sur fond de conquête de l'ouest. Tous le coups sont permis, chacun de leurs actes restera sans conséquence. Les "hôtes" n'ont pas d'autres alternatives que de se plier aux débordements de ces mâles en mal de domination (tiens, les femmes ne font guère partie des candidats au frisson de l'ouest sauvage, à méditer).


Chaque nuit, ces dociles autochtones seront remis en état par de dévoués techniciens qui travaillent au sous sol du parc d'attraction. Leurs réminiscences seront effacées. Ils seront reprogrammés. Comment supporter une telle condition ? Ce sont en fait des androïdes à l'apparence humaine frôlant la perfection. Les équipes opèrent en coulisses. Le casting est redoutable (dont un Antony Hopkins convaincant qui tire les ficelles de cette petite entreprise).


Peu à peu, dans un pseudo état de rêve, certains  androïdes de Westworld commenceront à entrevoir quelques éclats de leur réalité, un début de conscience s'amorcera, la rebellion ne sera pas bien loin.

Cette série n'est pas sans nous rappeler Black Mirror (la violence de notre société, les dérives de la technologie, la gêne certaine qui en découle....) Cette superproduction nous promet 5 saisons avec au programme action, mystère, romance et science fiction. On a adoré le clin d'oeil musical du piano mécanique de la Mariposa, le saloon du coin, qui égrène entre autres tubes du Soundgarden et du Radiohead à la sauce western. 

Westworld, on y retourne et on s'y verrait bien régler le sort de certain (e)s !

Bon lundi les les amis (sans rancune).


(Photo : HBO)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire