18 oct. 2017

L'Aérosol, street art et terrain de jeu géant pour petits et grands


Vous êtes à court d'idée pour occuper vos enfants ? Vous passez votre temps à contrarier leur âme créative en leur interdisant de dessiner sur vos murs ? Nous vous proposons une sortie pas comme les autres qui réconciliera tout le monde.




Si vous vous débrouillez bien, nous vous promettons de passer un moment tranquille à siroter votre bière installés sur un transat en écoutant de la bonne musique alors que les plus petits se défouleront, pris d'une folle frénésie à l'idée de braver un interdit. Difficile à croire ? Mais si pourtant, allez donc faire un tour du côté de l'Aérosol, une vaste friche industrielle, ancien entrepôt SNCF, qui fermera ses portes en janvier après 6 mois  d'activité trépidante vouée au street art (leur site ici).

L'Aérosol fait en effet partie du projet des sites artistiques temporaires dans le  cadre de l’opération Urbanisme transitoire de la SNCF, à l'image du Ground Control dont nous parlions ici (qui a depuis déménagé), mais avec un caractère bien plus démocratique (là on ne croise pas que du barbu branché, ça fait du bien) ouvert à toutes les générations.

Au programme : murs d'expression libre, wall of fame, petit musée d'art urbain (oeuvres pour la plupart prêtées, dont quelques oeuvres de Bansky - liste des artistes participants ici), buvette, food trucks, soirées (les soirées roule des patins - dancefloor géant ouvert aux rollers - semblent prometteuses), Djs, tatoueurs, on peut même y prendre des cours de yoga. On peut aussi privatiser l'endroit.

L'aérosol est en effet très kid friendly et jugez plutôt par vous même, les enfants s'activent,  peinturlurent sans relâche sols, murs, chaises, tables et plus encore, se défoulent sur la terrasse de 200 m2 (skates et patins à roulettes bienvenus, un baby foot est également à disposition). 









Pour commencer, passez donc par la boutique  (on a failli repartir avec un pochoir Elvis), la bombe de peinture Loop de 400 ml est à 3,40 euros. Seul bémol : on ne connaît pas la possible toxicité des émanations (le masque est de rigueur) ni le risque de faire naître une vocation (pensez à vos vieux jours, le street art est entré depuis belle lurette dans les galeries). 

Quant à nous, on se promet d'aller expérimenter le lieu à la nuit tombée cette fois ci, d'ici là on vous conseille d'y emmener vos enfants et de passer un bon moment, tant que ce lieu éphémère vous le permet.

L'Aérosol 
(entrée gratuite)
54 rue de l'évangile, Paris 18ème
 (fermé les lundis et mardis) - mercredis ouvert de 16h à 23h, les jeudis et vendredis de 16h à minuit, samedis  de 12h  à minuit, dimanches de 12h à 20h
Métro : Porte de la Chapelle / Max Dormoy

Aucun commentaire:

Publier un commentaire