16 oct. 2017

Le yoga féminin de Catherine Millepied-Flori



Y a-t-il encore des gens qui ne pratiquent pas le yoga ? C'est à se demander tant la planète entière (en tout cas celle qui communique en tout cas sur les réseaux sociaux) semble s'être mise aux asanas. Ici aussi, on en est, on l'avoue.
Aussi, lorsque les Editions Leduc.S ont proposé aux journalistes de venir discuter et pratiquer avec Catherine (dite "Cathy") Millepied-Flori (mère de Benjamin Millepied) à l'occasion de la parution de son ouvrage sur le yoga féminin, on a dit oui !


On l'a retrouvée par une matinée pluvieuse de septembre au centre Kalari7, havre de paix articulé autour d'une cour intérieure, loin de l'agitation pourtant proche de La Bastille. Elle nous attendait, blonde, fluette et tout de blanc vêtue, avec du café et des douceurs.

Catherine Millepied-Flori a enseigné la danse - elle a eu son éditrice pour élève des années plus tôt - et le yoga pendant plus de trente-cinq ans. Elle a commencé par le Hatha avant de suivre une formation en yoga Kundalini - un yoga qui a longtemps eu une image un peu sulfureuse mais se développe de plus en plus -, puis de découvrir le zen et la méditation. C'est d'ailleurs tout de blanc vêtue (comme le pratiquent certains en Kundalini), qu'elle nous a accueillies .

Comment est né ce livre ?
J'ai commencé à l'écrire il y a 18 ans. Après mes cours, je donnais de petites fiches aux élèves qui me quittaient. En fait, c'est le livre que j'aurais voulu trouver quand j'avais 30 ans. Il est le fruit d'une vie de recherche et de création.

Pourquoi destiner un livre de yoga spécifiquement aux femmes ?
J'ai beaucoup voyagé et j'ai souvent constaté que les femmes encaissaient beaucoup plus de choses que les hommes. Je suis en admiration devant leur force, leur courage et leur abnégation. Elles ne se posent pas de questions, elles agissent ! Moi, jusqu'à 40 ans, j'avais du mal à être épanouie et lorsque j'ai découvert la force de l'énergie féminine, cette pulsion créatrice, cette joie de vivre, quelle libération ! Attention, cette énergie ne se trouve pas seulement dans le yoga. Certaines vont la trouver dans la création artistique, dans la cuisine, dans le jardinage... Toutefois, la pratique du yoga permet d'équilibrer les centres d'énergie et donc d'influer sur les émotions. Lorsque les centres d'énergie sont alignés, le mental suit. Et quand une femme est dans cette énergie positive, ses enfants, son entourage le sentent. L'énergie se diffuse autour d'elle.

Ce livre est-il destiné à tous ?
Oui, je l'ai écrit pour que l'on puisse pratiquer chez soi, qu'on puise dans les postures et qu'on trouve celle qui fait du bien. Il s'adresse aussi bien aux débutants qu'aux pratiquants assidus. Ce sont des postures sans contre-indication, qui feront du bien à tous. Le yoga sert à s'équilibrer, à gérer notre condition d'humain. C'est la voie de la liberté, celle de choisir sa vie, de se laisser guider par son intuition pour se faire confiance.

Quels sont les spécificités de ce yoga féminin ?
Le yoga féminin travaille sur la souplesse du bassin et l'ouverture de la cage thoracique car la femme a naturellement la forme d'une coupe. J'ai remarqué que pour certaines postures, comme celle du guerrier, les hommes vont aller puiser l'énergie dans la résistance. Les femmes, dans la douceur.



Après la discussion, place à l'action. Si les cours de yoga durent habituellement une heure ou une heure trente, trente minutes de cours avec Catherine Millepied-Flori ont suffi à détendre l'assemblée. Dans ce yoga dynamique, mais doux, on ouvre son cœur, on s'abandonne en oubliant le regard des autres (la pratique se fait en partie les yeux clos).
Pour se détendre après un épisode stressant ou en fin de journée pour trouver le sommeil, on ira certainement piocher quelques postures dans ce livre très pratique et accessible. Pas de jargon yogique en sanscrit, mais des noms de posture volontairement évocateur et poétiques ("La feuille pliée", "la sirène", "l'amazone") ; il n'est pas non plus question de chakras, mais de centres d'énergie. C'est aussi moins rebutant pour les sceptiques ou les plus cartésiens.

A noter que Catherine Millepied-Flori a également écrit un livre de yoga destiné aux enfants : Mon yoga du matin; Mon yoga du soir qui inclut un CD d'accompagnement musical.


 

Si vous êtes à Paris, ou de passage, voici quelques autres cours de yoga spécifiquement destinés aux femmes, qu'on recommande vivement :

Avec Minako Komatsu (souvenez-vous, on l'avait rencontrée pour pratiquer avec ses enfants !) a créé le kunda-yoga qui s'adresse autant aux hommes qu'aux femmes. Mais le jeudi soir, au studio Keller à Bastille, elle propose un cours destiné aux femmes.
Renseignements: 06 24 31 28 05 / info@kunda-yoga.com

Le Kundalini de la femme avec Caroline Bénezet au Tigre Chaillot le jeudi à 12h30. Pour toutes celles qui ont envie de se tonifier, de se détendre et d'ouvrir leurs chakras ! On a sans doute l'air un peu dingue, vues de l'extérieur, à danser (parfois), à chanter, et à envoyer son énergie dans le troisième œil, mais quel bonheur de se laisser envahir par les sons puissants de la séance de gong qui achève le cours !
Renseignements : 09 84 54 17 34

Et si vous avez d'autres bons plans à partager, n'hésitez pas à les partager.
Namaste !

Mon yoga du matin, mon yoga du soir (inclus 1 cd), illustrations de Kabuki, 48 p., 14,90 € et Yoga féminin : une méthode douce et efficace pour l'équilibre de la femme par Catherine Millepied-Flori également aux Editions Leduc.S, 192 p., 17 €


Aucun commentaire:

Publier un commentaire