31 oct. 2016

Pourquoi Tokyo ? Guide de survie décalé pour aspirant nippon



Pourquoi Tokyo ? Et pourquoi pas Tokyo ? Candidats à l'envol pour le pays du soleil levant, cet ouvrage est pour vous ! Souvenez-vous, le Japon nous avait emballées (retrouvez nos ancien posts ici : les washlets, les sumos, les bains publics, les mini bars de Tokyo....).


Cette rigolote d'Agathe Parmentier a vécu le Japon de bien plus près, en s'expatriant pendant plus d'un an sans même en maîtriser la langue (comment dit on "couillue" en japonais ?). Chroniqueuse parisienne de son état (alias Ismène de Beauvoir), là bas elle devient Agatsu - Lune de pacotille, déjà tout un programme pour une Gaijin ("terme désignant l'étranger, celui qui a traversé la mer ou l'océan... et qui n'aurait peut-être pas dû. C'est un terme courant parce que c'est un fait : il y a eux et il y a nous, qui ne parviendrons jamais complètement à maîtriser et la langue et les codes" nous explique t-elle).
 
Sur place, Agatsu trouve moyen de subsister sans trop forcer, trompant sa solitude entre leçons de japonais, cours de français et castings pour faire de la figuration dans des publicités ou tester des émissions de vidéo gag, afin de pouvoir payer le 9m2 qui lui sert de logis.


Errance au milieu des rayons des Donkis (les magasins Don Quichotte où l'on trouve de tout, et surtout des trucs très nippons donc forcément fascinants pour les occidentaux que nous sommes), visite guidée d'un love hotel, d'un capsule hotel, soirées alcoolisées dans les karaokés tokyoïtes, trouvailles dans les 100 yens shops, balades à l'aube dans le quartier d'Asakusa à côtoyer les SDF locaux, rendez vous pathétique au Pôle Emploi nippon (ce ne serait donc pas mieux ailleurs...), formation de survie en cas de typhon, échanges ubuesques avec ses élèves, rencards avec des mâles autochtones (Agathe a même été demandée timidement en mariage avant de partir en courant), look de la cagole du coin, les wahslets (bien sûr !), le fonctionnement si particulier du métro (bon courage !), les boissons au collagène pour rester jeune plus longtemps, la lessive anti moisissures pour affronter un été suitant, une soirée dans un cybercafé, comment louer un compagnon,  tout y passe et ce carnet de voyage plein d'humour et tout en légèreté nous ramène dans cet univers à la fois fou et terriblement rangé qui continuera longtemps de nous intriguer.

Le regard d'Agathe est curieux, critique, mais toujours bienveillant, ses références musicales omniprésentes, et le lexique qu'elle nous offre en prime à la fin de l'ouvrage pourra dépanner bien des touristes ou apprentis nippons lost in translation. La maîtrise des codes viendra peu à peu, mais pas complètement non plus (nous serions terriblement grossiers nous les occidentaux, tss tss). Au fil des pages de Pourquoi Tokyo, on a suivi la solitaire et attachante Agathe avec beaucoup d'amusement, de plaisir et de tendresse. Et on a découvert / redécouvert Tokyo avec toujours autant de mystères à élucider et probablement l'envie d'y retourner. 



Retrouvez Agathe sur son blog  (en fin de compte, elle a fini par rentrer à Paris...)

Un conseil : lisez donc Pourquoi Tokyo, et d'ici là on vous souhaite de passer une journée top  kawaï les amis !

(Les photos sont extraites du blog de l'auteure)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire