18 mai 2015

La fée des tétines

Combien de photos gâchées par une tétine ?

Derrière le titre un peu niais de ce post se cache une information précieuse. Restez donc un peu !
Si vous êtes parents de jeunes enfants, peut-être avez-vous eu à faire à la malédiction des tétines ? Ces bouchons en plastique auxquels certains restent accros à un âge indécent (plus de 5 ans, mais je ne donnerai aucun nom).

Exemples : qui ne s'est pas mis la rate au cours-bouillon pour débusquer la tétine rouge, plate et transparente, surtout pas la marron (en caoutchouc) ?
Qui n'a pas acheté des tétines par dizaines pour éviter les couchers pénibles ?
Pourtant, vous avez acheté des bouquins qu'on vous a recommandés, vous avez négocié âprement, rien à faire, votre enfant ne veut rien lâcher, pire qu'un joueur de foot.

Une amie m'a racontée qu'un soir, au moment de coucher sa plus jeune fille, impossible de trouver la tétine. Après une demi-heure de recherche, elle a abandonné et l'a envoyée se coucher. Il y a eu des cris et des pleurs puis sa fille s'est endormie. Les jours suivants, l'idée avait fait son chemin, la tétine, c'était terminé… Quelque temps plus tard, l'aînée (8 ans) est venue trouver sa mère. Un peu gênée, elle a avoué que c'est elle qui avait planqué la tétine, parce qu'elle en avait marre que l'objet empoisonne la vie de la famille ! Elle avait finement joué et soulagé les parents d'un grand poids. (J'adore cette anecdote !).

L'histoire prouve que ce qui marche, c'est de déléguer le pouvoir. Explications : dans les pays anglo-saxons, quand l'enfant est assez grand (autour de 2-3 ans, en général), une "dummy fairy" - l'équivalent de notre petite souris pour les dents - passe récolter les tétines pour les "distribuer à des enfants plus jeunes qui en ont besoin". Comme la petite souris, elle laisse derrière elle un petit cadeau.
Libre à vous de planquer les tétines en haut d'un placard où les enfants n'auront pas l'idée de chercher, ou alors de les jeter à la poubelle.

Pour avoir récemment testé, je confirme que ça marche ! Préparées un mois à l'avance sur l'existence de ce phénomène - rappelé régulièrement -, mes filles ont accepté le marché. Le soir prévu, au milieu de la nuit, les tétines ont disparu. A la place, il y avait un petit cadeau pour chacune. Depuis, la plus accro la cherche encore un peu la nuit, mais la chose a été parfaitement acceptée.
Magique !

Quelques conseils pour encourager la fée des tétines à rendre visite à vos enfants :
- planifier à l'avance un jour normal (pas en vacances ou avec du monde à la maison, par exemple). Une veille de jour sans école, éventuellement.
- une fois la décision prise, ne surtout pas revenir dessus.
- insister le lendemain sur le côté positif : devenir grand et libre ! (un peu comme Dumbo qui réalise que sa plume magique ne l'est pas).

Alors, dites-nous si ça marche aussi chez vous !

(Photo : Sunday Morning)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire