9 oct. 2018

Une monodiète pour le changement de saison

Au menu du déjeuner... et du dîner.

Etes-vous plutôt pommes, raisin ou riz complet ?
Car pour accomplir ce nouveau défi, une monodiète d'automne, il ne vous faudra manger qu'un seul de ces trois aliments pendant un, trois, cinq ou même dix jours. Tout dépend de votre motivation !


La monodiète est recommandée plusieurs fois par an, voire une fois par semaine pour reposer ses intestins.
Pommes et raisins sont des choix évidents à l'automne, car ces fruits de saison, particulièrement les raisins, vont bientôt disparaître. Profitons-en ! Il vous suffit d'accepter de ne manger que du raisin matin, midi et soir, mais aussi en collation dans la matinée et pour le goûter. Le but n'est pas de maigrir, mais de soulager ses intestins (souvenez-vous de la detox et du jeûne), de se débarrasser des toxines et d'avoir au final une peau lumineuse ! Le raisin est riche en fer, en magnésium, excellent pour réduire la pression artérielle. Bref, très recommandé.

La pomme est elle aussi pleine de vertus : elle est efficace contre le cholestérol, les rhumatismes, elle régule le système intestinal... Elle est rassasiante, se présente sous toutes sortes de variétés (évitez toutefois les pommes acides). Autre avantage de ce fruit, on peut aussi bien le manger cru que cuit. Si vous la faites cuire (vapeur, au four), ce sera sans sucre ou matière grasse, mais avec un peu de cannelle ou de vanille.

Autre option : le riz complet, que l'on peut aussi adopter pour une monodiète au moment du passage à l'hiver. "Le riz est un aliment majeur des régimes macrobiotiques qui estiment que dix jours de riz complet permettent de régénérer et de nettoyer tout notre sang ainsi que nos tissus." écrit Thomas Uhl dans son ouvrage Et si je mettais mes intestins au repos ?* Il préconise de le prendre avec un peu d'huile d'olive et de citron.

Et avec ça, qu'est-ce qu'on boit ? Rangez-moi ce Château Chasse-Spleen ! On arrose ces festins d'eau, de tisanes, de roïbos ou de thé vert.
Et on rompt sa diète en douceur, en réintroduisant la variété en douceur, en commençant par les légumes, puis légumineuses et céréales et enfin les protéines animales.
Les spécialistes recommandent de démarrer sa monodiète avec le repas du soir...

On s'y met, et vous ?

*Et si je mettais mes intestins au repos de Thomas Uhl, Editions Pocket, 288 p., 7,20 €

(Photo : Sunday Morning)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire