24 avr. 2014

20 feet from stardom


Darlene Love (au centre) avec Marvin Gaye


20 Feet From Stardom* est un formidable documentaire qui a choisi de mettre en lumière des femmes (et quelques rares hommes) de l’ombre : les choristes. Elles se nomment Darlene Love, Merry Clayton (la voix sublime de "Gimme Shelter" des Stones, un des passages les plus émouvants du film), Claudia Lennear ou Lisa Fischer. On les a tous entendues, mais on ne connaissait ni leurs noms ni leurs visages. Le point commun entre ces filles, très souvent black, est d’avoir eu un père pasteur (!) et d’avoir appris à chanter à l’église. On les voit, des années 60 derrière Ray Charles, dans l’ombre de Phil Spector condamnées à l’anonymat le plus total, ou avec Bowie, les Stones, Ike et Tina Turner.



Claudia Lennear et Merry Clayton

Outre l’incroyable émotion dégagée par ces voix pures, brutes, qui vous font frissonner, c’est la relation compliquée entre le talent, le travail et l’épanouissement artistique et personnel. Comme le dit Bruce Springsteen au début du film, être choriste est une position sans gloire. Pour accéder au devant de la scène, il ne suffit pas d'avoir du talent (immense dans leurs cas), il y a la chance, le charisme, l’envie, l’ego… et toutes – à une rare exception près – semblent avoir très mal vécu de devoir faire le deuil de leurs rêves de gloire. Il n’y a que Lisa Fischer, accompagnatrice des Stones et de Sting, pour sembler satisfaite (et encore) de vivre anonymement…
Sûr que ce film (qui a été récompensé par un Oscar® en début d'année va certainement leur offrir une nouvelle exposition et qui sait, de franchir les "20 feet" qui les séparent du star system…



20 Feet From Stardom de Morgan Neville - Sortie le 14 mai chez FTD

Aucun commentaire:

Publier un commentaire