3 sept. 2014

Fashion débrouille # 1 : UNIQLO + INES DE LA FRESSANGE = collection capsule hiver 2014-2015


Perso, on mise tout sur l'été indien, tant le mois d'août a été pourri. Mais à moment donné on sait qu'on ne pourra pas lutter et que l'hiver reviendra avec son grand manteau blanc. Vu que bonne vivante (vous l'aurez relevé si vous nous lisez, fidèles amis du SUNDAY MORNING) rime avec prévoyante - et que, ne le nions plus, c'est la rentrée - on lorgne du côté de notre placard et on se dit que rien ne va plus. Voici le début d'une série de posts "Fashion débrouille" pour vous tirer de ce mauvais pas.

Comme la vie est bien faite,  on tombe sur une interview d'Ines de la Fressange qui explique qu'elle en a "marre des vêtements qui coutent un salaire". Fuck yeah Ines, la révolution est en route ! Même si on ne mesure pas 1m81 pour 53 kg, et que jamais de la vie on n'a claqué son salaire de la sorte - on en a juste rêvé - on va quand même aller voir la collection capsule de cet hiver élaborée par la grandasse magnifique (pourquoi ne pas exprimer sa jalousie parfois après tout ?) et Naoki Takizawa, directeur artistique de la marque japonaise devenue incontournable.

En avant première la collection est présentée ici

Photo : Pure People



On reconnait bien là la sobriété japonaise Uniqlo (coupes nickel, bonne qualité) et la French touch classico chic mais je suis une fille cool du top model international égérie des années 80. On nous explique que ce sont de bons basiques intemporels inspirés de l'univers du luxe qui se mélangeront sans souci avec notre garde robe cet hiver, à prix doux Uniqlo bien sûr. Alléchant.
Affaire de goût mais un poil trop classique, cela dit cette collection est censée incarner "la petite parisienne" (qui n'a rien d'une excentrique, indeed). Tout bien réfléchi,  on aura toujours besoin d'une doudoune bien chaude pour aller promener Médor sur le pont Alexandre III  :

Photos : Uniqlo
On valide en effet l'efficacité redoutable de ce modèle poids plume Uniqlo, la fameuse compacte ultra light aux multiples couleurs et modèles qui cartonne depuis plusieurs saisons, sacrée arme de choc quand il fait bien froid.


On se dit finalement aussi que depuis le temps qu'on se répète que le caban est le meilleur ami de l'hiver, ne va t on va finir par l'acheter ? (il existe aussi en kaki, on aime)
Quant au trench, pour aller faire ses courses incognito ya pas mieux quand même.


On vote aussi pour la chemise à pois en flanelle (on a donc un point commun avec la belle Inés, c'est aussi sa préférée) :

Pour les working girls, tout y est, il n'y a plus qu'à.

"Si je me sens bien dans un vêtement bien je deviens bien" nous explique notre nouvelle copine. Nous qui étions déjà des filles biens, cet hiver nous serons donc encore mieux que biens. CQFD.
Arrigato gozaimasu et bon shopping de rentrée !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire