15 oct. 2015

ART & FUN à l'Expo "Take me I'm Yours"


Touchez, troquez, emportez, consommez... voilà une expo ludique, qui fera basculer même les plus récalcitrants. Le fameux "ne pas toucher" n'est pas de mise bien au contraire. On vous remet d'ailleurs un grand sac afin de vous inciter à la fauche (fringues, badges, bonbons, posters, articles insolites laissés par d'autres visiteurs....) et quelques outils afin que vous puissiez laisser une trace de votre passage.

Plus d'une trentaine d'artistes dont Yoko Ono (même pas ennuyeuse sur ce coup là), Christian Boltanski, Douglas Gordon... rivalisent de bonnes idées pour rendre ce parcours interactif,  plein d'humour avec pour maître mots l'appropriation, la diffusion des œuvres au delà des murs de  l'expo et surtout l'abolition des barrières entre l'œuvre et le visiteur. Un pari amusant et plutôt réussi. Quelques extraits :


Au niveau de la billeterie, Pawel Althamer propose aux visiteurs de dessiner leur propre monnaie en répondant à toute une série de critères. Si c'est réussi, elle sera échangée contre un bon pour un atelier de création. 


Envie de donner une seconde vie à ces fringues empilées au beau milieu du grand salon d'honneur ? Servez vous nous dit Christian Boltanski avec son installation Dispersion qui est donc vouée à disparaître au fil des visites.


La folle tour d'Hans Peter Feldmann. Emportez là elle est à tous !


On les connaissait d'apparence plus naïve, là ils sont colère les amis Gilbert et George (The Banners) ; le visiteur devient "sculpture vivante" en repartant avec ces messages épinglés sous formes de badges.

 
Passage obligé par le salon - performance de Roman Ondak qui propose un petit marché rigolo : venez vous emparer de l'objet disponible auprès de la demoiselle si elle l'accepte, et laissez en échange celui dont vous voudrez bien vous défaire. Nous, on a échangé notre panier à légumes contre une paire de chaussettes. A qui ont elles appartenues ? Mystère. On a par la suite retrouvé notre "don" au bras d'une parisienne chic ; qu'avait elle troqué en échange ? Pas son aplomb en tous les cas.


Le parterre couleur du ciel à la menthe de Felix Gonzalez Torres : bonbons pour tous !

 
Au Free store, ça troque sec.


Gros succès pour la cabine et le mur à photomatons de Franco Vaccari.



Besoin d'air ? Yoko a pensé à ces fort utiles Air Dispensers.

 
Envie de dîner avec l'artiste Douglas Gordon ? Tentez votre chance !


Le wish tree de Yoko Ono : exprimez vos désirs sur ces étiquettes à suspendre, Yoko se charge du reste !

 
 Si les visiteur rentrent un peu tendus (faire la queue est un sport national à Paris, la culture ça se mérite), à la sortie de cette expo aux allures de joyeuse fête foraine, on les retrouve les bras chargés et avec le sourire. C'est aussi une expo kids friendly, une aubaine.
 
Take me I'm Yours - Jusqu'au 8 Novembre à la Monnaie de Paris, 6ème (infos ici
 
(Photos : SUNDAY MORNING)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire