12 juin 2014

Les cocktails de l'été : un Spritz, prego !


Nous y sommes, les beaux jours sont enfin là, c'est parti pour les apéros en terrasses et longues soirées à boire des verres entre amis. Mais attention malheureux, ce n'est pas pour autant qu'il vous faut boire n'importe quoi ! Voici le début de la série les cocktails de l'été pour vous soutenir dans ces moments délicats.

C'est à Venise, en terrasse attablée, que j'ai découvert le Spritz, boisson typique de la ville des gondoles. Ah tous ces Italiens, jeunes et beaux qui riaient fort en buvant ce cocktail acidulé tirant sur le rouge... moi aussi j'avais envie d'avoir ma ration de Dolce Vita. Qu'à cela ne tienne : "cameriere la stessa cosa, per favore", et zou, avanti que ça saute  !


Photo



Légèrement amer, le Spritz pétille gentiment, comme vos yeux bientôt, et vous apportera quelques vitamines avec ses rondelles d'orange (très bien en fin de journée !). La recette est fastoche et vous pourrez l'adapter facilement selon les moyens du bord. Il paraît que le Spritz au champagne se pratique aussi, so chic.
1/4 d'Apérol
(si vous n'en trouvez pas : du Campari fera l'affaire)

Photo


2/4 de Proseco

(si votre caviste n'en a pas, essayez le Cava dont le procédé d'élaboration est le même que celui du champagne, sauf qu'entre un mauvais champagne / mousseux et un cava ya pas photo, vous n'aurez ainsi pas mal à la tête le lendemain ! Optez pour une bouteille de Freixenet - "le goût de Barcelone" - que l'on commence à trouver un peu partout en France à moins de 10 euros la boutanche, bon plan ).


1/4 d'eau gazeuse type Perrier
+ Ecorce d'orange
+ Des glaçons et une olive pour le style

Photo :



Si votre breuvage vous semble amer (les goûts et les couleurs...), vous pouvez remplacer le Perrier par de la limonade ou forcer sur l'orange (quelques gouttes de jus d'orange), les puristes nous excuseront. A priori le Spritz n'est pas une boisson très alcoolisée mais bon, je ne connais ni votre résistance à l'alcool ni votre cadence d'hydratation, je préfère ne pas m'avancer.

Si le Spritz est agréable en bouche, l'avez vous remarqué, sa prononciation l'est beaucoup moins... étrange alors que les sonorités de l'Italie ne sont que chansons et rayons de soleil, Mama Mia. Eh bien figurez vous que l'on doit tout cela aux Autrichiens ! Mais que venaient ils donc faire dans cette galère vénitienne me direz vous ? Eh bien ces hommes en culottes courtes et chapeaux à plumes prirent un temps la domination de Venise, les gredins. Habitués aux vins légers avec un faible degré d'alcool, ces petits joueurs firent l'expérience de vins locaux bien plus riches et l'idée leur vint de demander à ce qu'il soit rajouté un peu d'eau de seltz. Ca se dirait "spritzen". Le Spritz était né. Les vénitiens préfèreront souvent l'appeler "Sprissetto", c'est quand même plus mignon.

Salutte les amicci et à vite pour d'autres cocktails de l'été !

Photo








Aucun commentaire:

Publier un commentaire