19 juin 2014

Do it like a man baby ! (Urinelle mon amie)

Coucou les amis !
Maintenant qu'on se connaît un petit peu mieux, on peut se parler de choses un peu plus intimes, pas vrai ? Je vous avais laissés en train de terminer votre valise pour une destination lointaine, en vous mettant en garde contres les risques d'incompréhension des autochtones. J'espère que vous m'aurez écoutée, vous me bénirez plus tard. Je réalise que je ne vous ai pas tout dit, j'espère que je n'arrive pas trop tard. Quand on a un peu voyagé, on se dit qu'on ne retombera pas dans les mêmes pièges...

Vu que je vous ai déjà initié au Point It, que vous n'avez pas besoin de moi pour vous souvenir de prendre votre passeport, de penser à ménager vos petits petits petons qui vous amèneront loin d'ici, et que vous avez anticipé tout seul d'éventuelles nuits agitées en compagnie du mosquito local… je vous donne une piste avec la photo ci dessous. Alors ? Oui, bien vu, je vais vous parler de ce truc bizarre en bas à gauche de la photo...




Les filles vont vite comprendre pendant que les hommes réaliseront que c'est pas faux, la nature a été plutôt sympa avec eux. Eh oui, parfois on regrette que les pourtant ingénieux dieux créateurs des mystères de l'anatomie n'aient pas songé pour nous mesdames à une configuration un peu plus pratique quand il s'agit de faire pipi dans un endroit sauvage ou limite insalubre. 

Je me souviens avec stupeur d'un autocar marocain bondé qui s'était arrêté au bord d'une route pour la pause pipi into the wild... de ces toilettes sèches au fond du jardin à côté du poulailler chez les indigènes du chiapas, ou encore chez les indiens, à l'image du Tahj Mahal, que du très grandiose aussi ; quant aux trains de tous poils, que de beaux souvenirs également. Bref, impossible de le nier, on peut vite se sentir bien peu de chose, la vie peu tout d'un coup se compliquer méchamment.

J'en avais entendu parler, et c'est en furetant sur le net (ah l'internet quelle ressource folle) que je suis tombée sur l'arme fatale. Les modèles disponibles commencent à devenir légion figurez vous. Pour ma part j'ai choisi un modèle en papier biodégradable (sur Amazon) et tout léger, à glisser entre deux pages du Lonely Planet, pour pouvoir enfin faire pipi debout moi aussi, telle une Femen en colère. Ce nouvel ami répond au doux nom d'Urinelle.

Photo


Oui oui, on dirait un petit cornet à frites, c'est ça. Avec un trou au bout. Bon, on est bien sympas nous les filles de Sunday Morning mais je ne vous fais pas un dessin quand même, on sera pas toujours là. Ca maaaaaarche ? Allez vous demander ? Absolutely ! Cela dit entraînez vous un petit peu avant de vous lancer pour de vrai.

Pour les pique niques dans de grands parcs bondés, pensez y aussi. Sur les festivals de l'été, au moment où on se dit pour une énième fois qu'on a décidément bu beaucoup trop de bière, vous serez bien contentes aussi vous verrez, et vous en tirerez probablement un très bon prix au marché noir.
Photo : festival de Glastonbury


Pour les plus convaincues d'entre vous, pour les plus téméraires ou  pour celles qui voudront simplement se la jouer la provoc' à moindre coût, alors allez y lancez vous, vous pourrez aller plus loin et griller la file d'attente chez les filles en tapant la discute avec le cow boy d'à côté... Et quand on vous demandera comment vous avez connu votre futur mari, ça fera grave la blague vous verrez !

Photo


En plus ça vous fera sûrement pas mal de trucs à raconter.... On vous attend, vous nous direz ? Bonnes vacances !

Photo

Aucun commentaire:

Publier un commentaire