30 mai 2016

Du curcuma tu consommeras


Le saviez vous ? Le curcuma trouve ses origines en Inde, au Sri Lanka et au Bangladesh et cette plante est assez prodigieuse sous une apparence des plus banales. Aujourd'hui on vous en parle !

Les utilisations du curcuma sont multiples : c'est un agent colorant utilisé dans bien des teintures (le fameux tilak indien, vous savez cette marque rouge sur le front des hindous qui s'inscrit dans un rituel religieux, est à base de curcuma) ; il a parfois été offert aux divinités, les indiens l'ont souvent utilisé en guise de conservateur alimentaire. On le retrouve largement utilisé en cuisine (dans les tandooris, les colombos - sans l'imper - oui on a osé - et les currys par exemple), et en cosmétique, mais ce sont surtout ses vertus médicinales qui nous intéressent. Reconnues depuis plus de 4000 ans, ce sont les médecins chinois et ayurvédiques qui en parlent le mieux. Mais avant tout, regardez à quoi ressemble un champ de curcuma c'est joli non ?


Il s'agirait de l'une des 5 plantes les plus anti oxydante au Monde. Mais ses bienfaits (concentrés dans la curcumine) ne s'arrêtent pas là, la liste est archi longue : c'est un excellent anti inflammatoire (génial pour soigner les articulations, douleurs musculaires, dans les cas d'arthrose et tendinites paraît il), il purifierait le sang, supprimerait les toxines, serait bénéfique contre les problèmes de peau,  il serait aussi efficace pour lutter contre les excès de cholestérol, pour lutter contre le diabète. Il améliorerait la qualité de la flore intestinale, favoriserait la digestion, aurait également un effet bénéfique sur le foie, l'estomac, les intestins (avec notamment un effet cicatrisant sur les intestins malmenés, mal de notre siècle - merci la malbouffe). On lui attribue aussi d'excellentes vertus pour lutter contre le cancer, prévenir des ulcères. Last but not least, ses apports en vitamines sont assez bluffants (fer, manganèse, potassium, vitamine C).

Ce n'est pas pour rien qu'en anglais, le curcuma aux multiples propriétés purificatrices est appelé The Spice of Life.
 
Attention, consommé seul, le curcuma ne sera pas assimilé par notre organisme (c'est à dire qu'il ne traversera pas la barrière intestinale). Par contre associé à une matière grasse (en cuisine donc) ou couplé avec du poivre ou du gingembre,  notre corps lui dira merci l'ami. Limitez aussi tout contact avec la peau, ça tâche !
Nous avons donc décidé de l'adopter et d'agrémenter systématiquement notre smoothie tonique du matin avec du curcuma (Aviez vous suivi nos conseils ? Relisez notre petite recette car ce smoothie est notre petit déjeuner préféré et nous tient jusqu'au déjeuner sans la moindre fringale, ce qui n'est pas le cas avec un petit déjeuner à base de viennoiseries par exemple). Suivez donc la recette et rajoutez une demi à une cuillère à café de magic curcuma, le tour est joué. On ne vous promet pas la vie éternelle, juste un petit joker santé.
Sur ces bons conseils, on vous souhaite un lundi resplendissant sous le signe de la forme (tant pis pour les fêtards du week end) !
(Photos : Ogrodkroton. pl et earthdoctor.com)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire