26 mai 2016

La Beauté des copines # 22



Bonjour à tous. On a récemment beaucoup apprécié partager notre rubrique La Beauté des Copines avec nos copains qui ont eux aussi pas mal de trucs à nous raconter. Aujourd'hui c'est le tour de Pierre. Pierre on l'aime énormément. Pour toutes sortes de raisons. Parce qu'il a une conception de la vie pas banale. Parce qu'on passe de bons moments ensemble, à  tchatcher de tout, de rien, pendant des heures. Parce qu'il peut décider d'aller faire un tour à Rio tout seul et le faire. Tout simplement. Vu qu'il est plutôt beau gosse et qu'il prend soin de lui avec une discipline toute personnelle à laquelle il se tient, le tout allié à une philosophie de vie très Carpe Diem (mais oui c'est compatible !) ma foi il a lui aussi sa place ici pour nous parler de son truc à lui pour être au meilleur de sa forme. Il nous raconte :

"Imaginez un peu. Depuis le tout premier jour de notre vie, notre appareil digestif est sollicité. Pas un seul jour, pas un seul instant ne s'écoule sans qu'il n'ait à travailler. Même la nuit ça bosse à notre insu. Quand on a bien ça en tête, on se dit qu'il est plus que légitime de lui accorder une pause bien méritée de temps en temps. Non pas parce qu'on est malade, bien au contraire, mais parce qu'on est en forme, et qu'on est capable d'affronter quelques jours de jeûne. Depuis que j'ai tenté l'expérience (deux fois par an, au changement de saison : printemps et automne), le bénéfice est tel que je ne pourrai plus vivre sans.
Bien sûr, il faut se mettre en conditions et ne surtout pas accepter un dîner chez des amis ou une grosse fête au risque de passer pour un fou furieux. Il faut tout simplement s'accorder quelques jours où on accepte de ralentir le rythme. Ok moi je continue à aller bosser mais j'arrête le sport (Pierre est un grand sportif), mets en veille ma vie sociale (même une superbe créature que j'aurai mis des mois à tenter de séduire qui me propose un verre n'aura raison de moi, je vous le jure !) et je m'accorde de grosses nuits de sommeil. Je choisis aussi une période où je me sens bien, surtout pas au sortir d'un gros rhume, d'une période de stress au boulot ou d'une petite baisse de moral.

C'est le premier jour que le mental se déchaîne pour vous rappeler les habitudes si ancrées dans nos quotidien. Au boulot aussi à l'heure du déjeuner je dois me justifier (« tu ne manges pas Pierre ???? »), ça me gonfle, du coup je vais faire un tour, prendre un peu l'air. Peu à peu, je me sens plein d'énergie, beaucoup plus qu'en temps normal. Dans un état de très grande lucidité aussi. Vu qu'on est tous des procrastineurs sans vouloir nous l'avouer, j'ai moi aussi tendance à faire traîner certains trucs qui m'ennuient un peu. Ces jours là c'est assez dingue, je trouve l'énergie et l'envie de tout enquiller. Je suis d'une efficacité redoutable (sauf bien sûr passé une certaine heure comme je l'ai déjà dit, dodo).

En général je fais 4 jours de jeûne. Je m'autorise de boire. De beaucoup boire (tisanes, thé vert). Au delà des quatre jours, je reprends une alimentation normale sans trop forcer, petit à petit.Ce n'est pas moi qui le dit (mais je suis d'accord c'est vrai!), j'ai une mine resplendissante, j'ai l'impression de dégonfler (même si ce n'est pas le but premier de mon jeûne), je me sens en pleine forme.

Je ne cherche à convertir personne. Bien des amis sont à moment donné venus me voir pour se plaindre de leurs kilos en trop, d'une baisse d'énergie, mais n'ont jamais eu la motivation de se prendre vraiment en main : changer leur hygiène de vie, se mettre vraiment au sport (pas un petit jogging du dimanche et puis hop on oublie), alors pour moi, chacun gère son corps comme il l'entend. en ce qui me concerne, j'adore me sentir en connexion avec mon corps, savoir que je peux lui demander des efforts (une grosse rando par exemple, une journée de ski intense, une journée vélo dans les cols, un entraînement de natation que je ne délaisse jamais). J'aime aussi me sentir souple et léger, cela n'a pas de prix. Ces journées de jeûne y contribuent énormément. Avec le sport et une bonne hygiène de vie bien sûr. Je frôle la quarantaine te je ne me suis jamais senti aussi en forme. Surtout après un jeûne. Ca vous dit d'essayer ? Avec un peu de motivation, je peux vous assurer que c'est vraiment à la portée de tout le monde".  

Merci Pierre pour ces aveux surprenants. Ca vous tente  ? On n'a pas encore essayé, juste une soirée off de temps en temps... A suivre, on s'en reparle pour les plus motivés ! 

Et d'ici là qu'est ce qu'on mange ce midi ???

(Photo : digestion.ooreka,fr)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire