9 mai 2016

La Beauté des copines # 20



On vous l'annonçait récemment, on a décidé de laisser un peu de place ici pour la Beauté des Copains. Les hommes ont en effet eux aussi leur mot à dire quand on leur demande comment ils s'y prennent pour soigner leur petite personne. Aujourd'hui c'est Laurent qui va nous parler d'un produit qui lui est cher : pas vraiment un produit beauté mais plutôt un pur secret bien être. Son témoignage a donc sa place dans notre petite rubrique chérie. On se risquerait presque à avancer que ce produit là ferait partie des 3 choses qu'il emporterait avec lui sur une île déserte (le connaissant cela pourrait d'ailleurs bien arriver...). 

En effet Laurent est un sacré baroudeur. Le monde lui appartient, il nous épate toujours car il semble être allé à peu près partout (il n'a pas l'air si vieux pourtant....?). C'est en Asie qu'il a découvert le baume du tigre qui est devenu depuis son ami pour la vie.


On vous en parlait déjà ici dans notre post "que ramener de Thaïlande". En vente dans tout bon bric à brac chinois, ou si vos amis partent loin, demandez leur de faire une halte au Seven Eleven du coin, le Tiger Balm ne prendra guère de place dans leur valise et ne fera pas un trou significatif dans leur budget (en petit pot de verre, stick ou en petite boîte en fer mignonne).


L'avantage du Tiger Balm nous explique Laurent, c'est que sa texture n'est pas grasse, ça pénètre vite, l'effet est donc très rapide. Il en existe 2 sortes : le rouge ou le blanc (dosages plus softs, pour les peaux plus sensibles). Massez vous les tempes avec une noisette de Tiger Balm, effet garanti pour faire partir une migraine, améliorer un torticolis, soigner un rhume, une sinusite, calmer sa toux (dans ce cas préférez le blanc, plus riche en eucalyptus, à appliquer sur le torse). Le baume du tigre est aussi bien efficace (dans sa version rouge enrichie de cannelle de Chine) pour apaiser une piqûre d'insecte ou faire effet de répulsif. Je l'utilise aussi quand j'ai des contractures musculaires, des douleurs articulaires, mal au dos. Enfin ça marche avec tout type de douleur localisée, ça peut aussi activer la circulation. Il faut masser un peu et surtout ne pas appliquer sur une peau irritée, ou sur les muqueuses, ne surtout pas ingérer, et penser à bien se laver les mains après application. On peut aussi l'utiliser pour faire des inhalations, pour lutter contre diarrhées et constipations, et même pour éradiquer une transpiration tenace  ou calmer une rage de dents !  Quand j'étais étudiant en médecine, on s'en mettait aussi sur nos masques pour éviter de suffoquer lors des cours de dissection, je vous passe les détails.... On dit aussi qu'en application sur les lèvres calme le mal des transports, sur le ventre ça soulage des maux de ventre, J'ai aussi essayé de l'utiliser pour soigner brûlures, ampoules ou pieds endoloris par une logue randonnée, bingo. Bref, ce truc est tout simplement génial. 




En plus, ce produit est avant tout naturel (pas de graisse animale, ok seul bémol il y a de la paraffine pour fixer l'onguent...) ; il est à base de camphre, de clou de girofle, de menthol, de cajeput, d'eucalyptus. Il aurait été mis au point au XIXème siècle par un herboriste qui s'appelait Aw Chu Kin (on voit souvent sa trombine tristounette sur les jolis petits pots de Tiger Balm), pour le compte de l'Empereur.

Je ne comprends pas pourquoi son utilisation reste méconnue chez nous, surtout à une époque où on revendique le naturel à tout va et où les huiles essentielles sont devenues à la mode. La rumeur a souvent véhiculé l'idée que ce produit contenait de l'opium. Foutaises, et qui plus est ça aurait fait un paquet d'adeptes si ça s'était avéré être vrai, vous ne croyez pas ?

Bon, vous serez un peu surpris par l'odeur qui est un peu forte (ça me rappelle la Thaïlande, où on sent cette odeur partout !) et par l'effet chaud - froid qu'il procure, mais en tous les cas ce truc soulage, détend, réchauffe et soigne. Moi qui voyage pas mal, plutôt que de me trimbaler avec une armada de médocs, j'ai mon tigre à portée de main et l'affaire est faite. L'idée de ne pas engraisser une industrie pharmaceutique en qui j'ai de moins en moins confiance, est aussi très important pour moi. Attention aux contrefaçons ou aux produits bas de gamme, cherchez le baume de tigre dont la composition correspond aux ingrédients que je vous ai indiqués. Le packaging du "vrai" est bien celui de la photo ci dessus. Il doit être importé de Hong Kong ou de Shangaï (avec le label Healthcare).

Après cette convaincante démonstration par notre ami Laurent, qui est sûrement très loin à l'heure où on vous parle, vous savez ce qui vous reste à faire : mettez du baume du tigre dans votre vie.

Sur ce , on vous souhaite une journée très grrrrrrrr !

(Photo : Agence Bretagne Presse et Sunday Morning)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire