1 févr. 2016

C'est l'histoire d'un mec # 2


Souvenez vous, au mois de décembre on vous racontait qu'on avait décidé d'aller rejoindre les équipes de bénévoles des Restos du Cœur qui ont du pain sur la planche en ce  moment (post ici). Depuis, les missions n'ont pas manqué et on se retrouve parfois le samedi matin au cinéma à accompagner ceux qu'on appelle pudiquement les bénéficiaires de l'assoc., aux côtés d'une poignée de bénévoles on ne peut plus sympathiques.


Deux cinémas indépendants se prêtent au jeu, l'un est à Bastille, l'autre du côté de Montparnasse. Il faut se lever tôt mais le cœur y est ! Samedi dernier il faisait gris et froid à Paris. Les spectateurs d'un genre bien particulier se pressaient, le temps se gâtait et on préfère ne pas imaginer où bon nombre d'entre eux avait passé la nuit.
 

Certains ne manqueraient pour rien au monde ce rendez vous de ciné solidaire. Pour d'autres, c'est davantage l'occasion de se caler confortablement bien au chaud le temps d'un film et d'échanger un peu avec leurs voisins. La grande idée des organisateurs a été de convier à chaque fois un comédien qui anime la séance et termine par un débat, invitant tout le monde à s'exprimer, prenant en compte l'avis de tous. Car au delà des images, et malgré parfois le chahut ambiant, c'est bien évidemment de cela qu'il s'agit, créer du lien, partager un moment d'échange et écouter certaines personnes qui n'ont justement plus l'habitude qu'on prenne le temps de les écouter sans le moindre jugement. L'idée est aussi de tenter de "resocialiser" certaines personnes pour qui se déplacer et être à l'heure à un rendez vous est déjà un gros challenge.
 

Parfois, l'un des comédiens ou le réalisateur du film, ne rechigneront pas à participer à ces rencontres. Les invités des Restos du cœur repartent souvent avec le sourire, un peu revigorés, et ne cachent pas qu'ils ont passé un bon moment.  Brillante initiative que le regretté Coluche aurait été fier de saluer.

 
Tout ça pour reglisser au détour de ce post du lundi, que  les Restos du Cœur continuent à avoir besoin de bénévoles. Les  missions à pourvoir ne manquent pas. Pour les contacter si l'aventure vous tente : 01 53 24 98 16 et benevolat@restosducoeur75.org (pour les parisiens)

Quant à vos dons - car on a pas forcément de temps à donner -  n'oubliez pas qu'ils sont déductibles à 75% et que 30 euros = un repas quotidien pendant un mois, faites vos calculs... (explications ici).
 
Solidarnosc les amis, et bon lundi à tous !
 
(Photos : Sunday Morning)
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire